FR EN

Oeuvres

Pat O'Neill

Sleeping Dogs (Never Lie)

1978
00:10:00

Versions distribuées : Version 1 :
Copie film
16mm
00:10:00
n&b et couleur
son optique
Tarif de location : Nous consulter
Disponible : Distribué(e)

> Distributions +

Cinédoc Paris Films Coop

> Descriptif, commentaire +

"Le jour où ils déversèrent tout ce gravier en face du vieux studio de Jack et Jerry sur le boulevard de Venice .
Un oiseau jaune fasciné par la reflection .
Plusieurs vues du Musée de la Marine de San Francisco un jour gris de décembre.
Trois vues de Mercer Street à New York après la deuxième énorme tempête de neige de janvier 1978. Plusieurs brouillards, une étrange flaque d'eau et une chienne Husky forcée à aboyer par des êtres humains."
(Ce film est peut-être vu et aprécié après un des autres comme un "chasseur".)

"Comme le titre le suggère ici le réalisateur laisse les prises de vues s'étaler. Etant donné l'attention habituellement prêtée à son extraordinaire sac à malice, il est raisonnable (concevable) d'imaginer que O'Neill veuille démontrer qu'il peut s'en passer et faire un film qui dépende de la primauté de son oeil. Il le peut. O'Neill est meilleur comme faiseur de mirage, en conjurant des paysages impossibles et des espaces imaginaires."
J. Hoberman, Flash in the Panorama, Village Voice, June 19 1978.
Pat O'Neil, Canyon Cinema Film&Video Catalog 2000, San Francisco, p.323