FR EN
Mardi
5
« 2016 2018 »
Décembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier des actualités

Cinéma underground / expérimental italien des années 1960

Le 05 Décembre 2017

Mardi 5 décembre 2017 à 19 heures / Istituto Italiano di Cultura / 50, rue de Varenne - 75007 Paris.

Cinéma underground / expérimental italien des années 1960 : La cooperativa cinema indipendente de Rome

Parmi la floraison mondiale de groupes de cinéastes expérimentaux apparus au cours des années 1960 sous formes de coopératives indépendantes, le mouvement Italien, parfois auto nommé underground se distingue par son originalité et sa diversité esthétique, dans laquelle Paolo Bertetto a notamment distingué le cinéma d’artiste, le cinéma « auto expressif », le cinéma déconstructif. Annamaria Licciardello souligne que « des cinéastes tels que Tonino De Bernardi, Pia Epremian De Silvestris, Massimo Bacigalupo, Piero Bargellini, Adamo Vergine, incarnent l'amateur théorisé par Stan Brakhage … , et réalisent des oeuvres d’une innovation et d’une force expressive inouïes. Leur imperméabilité totale à tout type de marché et de professionnalisation, ceux de l’art comme du cinéma industriel, ainsi que la dimension privée et existentielle de leur approche cinématographique, représentent la marque la plus originale caractéristique de cette production. »

Cette projection en propose un aperçu avec une première sélection de quelques uns des films les plus marquants de la Cooperativa Cinema Idipendente (CCI) de Rome, présentés par Massimo Bacigalupo, cinéaste et écrivain ayant participé au mouvement underground italien et Paolo Bertetto, Professeur et spécialiste des avant-gardes cinématographiques, en compagnie de Dominique Willoughby, cinéaste et enseignant à l’Université Paris 8.

- Pierfrancesco Bargellini : Nelda (1969, 4’), Trasferimento di modulazione (1969, 8’)

- Alfredo Leonardi : Se l’inconscio si rivela / ribella  (1967, 21’)

- Adamo Vergine : Ciao, ciao (1967, 6’)

-Gianfranco Baruchello : Perforce (1968, 15’)

- Giorgio Turi et Roberto Capanna : Non permetterò (1967, 12’)

N.B : tous les films sont présentés en versions originales.

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre du colloque et des projections Cinema expérimental, underground, artistique, amateur, personnel, le cas italien organisés par Cinédoc Paris Films Coop et l’Université Paris 8 autour des films retrouvés de Gianfranco Brebbia à L’INHA le mercredi 6 décembre 2017. www.cinedoc.org

Manifestation co-organisée par les associations Grains de Lumière et Cinédoc Paris Films Coop, le laboratoire ESTCA de Paris 8, avec le soutien du CNC, remerciements à l’Instituto Italiano di Cultura de Marseille, au Centro Sperimentale di Cinematografia – Cineteca Nazionale di Roma et l’Archivio Nazionale Cinema d’Impresa di Ivrea.